Présentation

 

Moulinsard, propriété privée au coeur d’un parc de 4 hectares, est un remarquable Château Napoléon III. Cet édifice dispose de splendides salles de réception, aménagées pour accueillir avec élégance vos hôtes à l’occasion d’un banquet, d’un mariage ou d’une soirée privée.

L’immense hall, flanqué de huit colonnes, avec ses neuf mètres de hauteur sous plafond, distribue les trois salons de réception en enfilade (Marie-Antoinette, Eugénie et Victoria), ainsi que le Bar du Cercle.

Les parquets, cheminées de marbre, boiseries et plafonds à la française, confèrent à cette accueillante demeure son caractère d’exception.

Les vastes pelouses entourées d’allées aux arbres centenaires sont le lieu idéal pour organiser cocktails, garden-party, dresser une tente pouvant recevoir jusqu’à mille convives, arriver en hélicoptère et pourquoi pas… repartir en Montgolfière.

 

Histoire du Château

Au début du siècle, Monsieur Jacques-Elysée Gosse, fondateur de la Société de Physique, surnommé « l’Architecte des Grands Ouvrages » pour la taille de ses œuvres (dont le Grand Théâtre de Genève), fit bâtir cet édifice pour Monsieur François Gondrand. Ce dernier, natif de Viry, aurait quitté le pays jeune et sans argent. Puis il réalisa sa fortune à la fin du XIXème siècle et créa, d’abord en Italie, puis rapidement dans toute l’Europe, l’une des plus importantes entreprises de transport maritime et terrestre.

Lui et sa famille vécurent dans ce splendide château Napoléon III jusqu’à la deuxième guerre mondiale. Ensuite les Italiens puis les Allemands l’occupèrent, en y installant la  « Komandantur » des douanes.

Attaquée puis reprise à la libération, la demeure aurait été vendue par la famille Gondrand à l’Union des Assurances de Paris qui en fit la colonie de vacances réservée aux enfants des employés.

Puis les temps et les loisirs changèrent, les lieux restèrent vides pendant quelques années, et furent finalement acquis par les propriétaires actuels. Après 5 ans de travaux qui lui redonnèrent son enchantement originel, ceux-ci en firent leur habitation, des appartements locatifs et surtout un lieu réservé à la fête.